Mine aux torts

 

EDITORIAL MINE AUX TORTS SALE MINE MAUVAISE MINE
GRISE MINE TEMOIGNAGE VIDEO MINE TERRE MINEE
Recherche sur internet Des liens pour   sommaire du site

Un Fléau Mondial

Aujourd'hui, 110 millions de mines antipersonnel sont éparpillées dans plus de 71 pays de notre planète. Elles ont déjà fait plus de 600 000 victimes en vingt ans et font et encore aujourd'hui une victime toutes les vingt minutes. Au Cambodge par exemple, les mines sont appelées les "sentinelles éternelles". Pourquoi?... Car, longtemps après la fin des guerres, elles continuent à tuer et à mutiler des femmes, des enfants et des hommes qui ont absolument besoin de leur terre pour vivre. De vastes étendues de terre sont devenues inexploitables. Les devenues inexploitables. Les agriculteurs ne veulent plus aller travailler dans leurs champs et dans les chemins à cause des mines qui y sont enterrées. Ce sont donc l'économie et l'environnement du pays qui s'en trouvent fortement perturbés.Le continent africain détient une bien triste record avec 52 millions de mines disséminées dans dix-huit pays. En Angola, par exemple, le nombre de personnes handicapées victimes des mines est estimé à 100.000 sur une population totale de 10 millions d'habitants. Soit 1%!... C’est comme si 10 personnes de Pléhédel étaient victimes d’une mine!..

Ludovic et Cindy


Les pays producteurs de mines

100 millions de mines seraient stockées dans le monde. Dans la grande majorité des cas, les états producteurs ne sont pas touchés par ce problème...
Les pays producteurs sont: l'Argentine, la Bulgarie, la Biélorussie, la Birmanie, la Bosnie-Herzégovine, la Chine, la Corée du Nord, la Corée du Sud, Cuba, l'Egypte, l'Espagne, les Etats-Unis, la Grèce, l'Iran, l'Inde, l'Irak, l'Iran, l'Israël, le Japon, le Mexique, la Namibie, le Pakistan, le Pérou, les Philippines, la République Tchèque, la Roumanie, la Russie, la Serbie, Singapour, Taiwan, la Thaïlande, la Turquie, l'Ukraine, le Vénézuela et le ViêtNam. Impressionnant, non ? Ils n'ont pas voulu cesse? Ils n'ont pas voulu cesser la production à cause de leur rentabilité car leur prix est peu coûteux, allant de 5 à 500 francs. Il y a quand même des pays qui ont cessé la production de ces engins indestructibles (heureusement!). Il y a l'Afrique du Sud, l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Brésil, le Canada, le Chili, le Danemark, la Finlande, la France, la Hongrie, l'Italie, le Nicaragua, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, le Royaume-Uni, la Suède, la Suisse et le Zimbabwe. Rendez-vous compte que les quatre pays les plus minés n'ont jamais produit de mines!
Alors, ensemble, essayons d'arrêter ce désastre.

Malo et Anaël


La réhabilitation

Dans certains pays, on considère que la moitié des victimes d'accidents par mines meurent sans être soignés en se vidant de leur sang sur place dans l'attente d'un véhicule de transport vers un centre médical ou pendant l'évacuation. Les enfants sont les plus vulnérables aux blessures par mines. Le matériel est bien souvent insuffisant pour faire face aux problèmes posés par les mines et les médecins sont surchargés de travail et n'ont pas eu de formation suffisante pour traiter les blessures par les mines. Il faut savoir aussi qu'une prothèse doit être changée tous les six mois chez un enfant car il grandit et tous les troiil grandit et tous les trois ans chez un adulte. Or une prothèse de jambe coûte environ 250 francs, des béquilles 150 francs, un fauteuil roulant 500 francs. Il est facile d'imaginer la difficulté de s'en procurer dans les pays ou le revenu moyen est autour de 100 francs par mois. La mise en place d'un atelier de rééducation et de fabrication de prothèses qui doit être mise en main.
La blessure par mine conduit le plus souvent à l'amputation. Pour la victime, dégradation du corps et la perte de confiance en soi sont insupportables. Pour que la victime accepte de rencontrer le regard des autres sur ce corps mutilé, cela nécessite un gros travail psychologique de la part des médecins.

Brieuc et Sébastien

   

Triste mine

C'est un enfant tout en gaieté
C'est un petit émerveillé.
Il est plein d'espérance, de vie
Et d'espoir, la vie lui sourit;
Il lance sa balle de ci, de là,
La rattrape, puis la renvoie;
Il aime tant bouger,
C'est un plaisiger,
C'est un plaisir de le voir jouer,
Tout ceci aurait dû continuer
Sans les erreurs de l'humanité.
Sa balle s'en va dans le sous bois,
Il court après si loin là-bas,
Il court, il court sans voir où il va,
Et puis soudain, un grand fracas,
Tout explose et plus rien ne va.
Dans la fumée, un corps est là,
Immobile, il ne bouge pas.
Sa vie s'est arrêtée là.
Qui peut me dire pourquoi tout ça?
Quelques dollars valent-il cela ?
La folie des hommes comme toujours,
Mais cela s'arrêtera-t-il un jour?

Sébastien